Réunion publique avec le Maire

Piolle-VN– Invitation –
L’UNION DE QUARTIER
organise une réunion publique avec le Maire de Grenoble :
Mercredi 6 Mai 2015
à 19h30
Salle 150, 90 Galerie de l’Arlequin
Échanges et débats sur les projets et les problèmes du quartier.
Venez nombreux !

Ce contenu a été publié dans Réunions publiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Réunion publique avec le Maire

  1. CHAIX Michel dit :

    Bonjour Gilles,

    J’ai une question d’ordre général à poser, qui aurait été sans doute un peu « hors sujet » à l’A.G. de l’Union de Quartier. Il s’agit des incendies à répétition dans des bâtiments publics des quartiers Sud de Grenoble (problème pour lequel je suis particulièrement sensibilisé…).
    Sans doute est-ce une méconnaissance de ma part de contraintes techniques, mais je me demande pourquoi les moyens actuels ne permettent pas de détecter les départs de feu dès le début, et d’alerter en conséquence les pompiers et les autorités responsables.
    Sans parler de ce qui fâche, n’y a-t-il pas de détecteurs de fumée ou/et d’intrusion installés dans ces locaux ? Quel a été le résultat de l’enquête qui devait être menée suite à l’incendie de l’école des Buttes ? Veut-on cacher quelque chose ?
    Je ne suis pas certain que les crédits publics soient utilisés au mieux.
    Meilleures salutations, et merci pour votre participation à l’Union de Quartier Villeneuve1, organisation qui me paraît bien nécessaire et dont j’ai beaucoup apprécié les représentants.
    Michel Chaix.

  2. Gilles dit :

    Bonjour Michel,

    Plusieurs réponses à vos questions.
    Sur les incendies et en attendant les résultats de l’enquête, il semble clair que celui du théâtre Prémol soit le résultat d’un acte volontaire. Mieux qu’un détecteur de fumée qui j’en suis sûr existait dans la partie utilisée par le public (mais pas sous la charpente dans les combles inaccessibles), les personnes présentes en fin de spectacle ont donné l’alerte dès que la fumée est descendue dans le théâtre : mais il était trop tard pour ce dernier. Cette alerte a permis aux pompiers de limiter les dégâts à cette aile du bâtiment.
    Pour les locaux de l’AJA Villeneuve, le feu s’est déclaré à 5h du matin et ceux-ci étaient inoccupés. Le détecteur de fumée s’il y en avait un ne pouvait être entendu à l’extérieur des premiers immeubles à 100 m.
    Pour l’incendie de l’école des Buttes il y a bientôt 3 ans, on m’a expliqué la même chose : les détecteurs sont là pour protéger les personnes, pas les biens. C’est pourquoi ils ne sont pas reliés à des téléalarmes chez les pompiers ou dans le service d’astreinte de la ville. Pour cet incendie, l’enquête a montré qu’il s’agissait d’un incendie accidentel provoqué par des court-circuits au niveau d’un bloc électrique inondé par les infiltrations d’eaux régulières dans cette école…
    Voilà pour ce que nous savons à ce jour.
    Cordialement

    Gilles pour l’union de quartier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *